Durkheim et la littérature

Conférence de David Leden (Université de Liège), organisée par la Société Française d'Etudes Durkheimiennes

Jeudi 9 octobre 2014 de 18h30 à 20h00

Dans Les Règles de la méthode sociologique, Durkheim délimite le champ de la recherche sociologique comme domaine scientifique en admettant deux ruptures fondamentales, une première épistémologique avec le sens commun, une seconde disciplinaire avec la philosophie. Les débats sur la spécificité du mode de connaissance sociologique se sont particulièrement appuyés sur l'affirmation de ces ruptures qui ont caractérisé une tradition de pensée, celle de « l’École française de sociologie ». Mais qu'en est-il du rapport de Durkheim à la littérature ? Si la sociologie constitue pour lui un savoir autonome, indépendant de toute philosophie et se construisant en « se débarrassant des prénotions », ce savoir semble être également réticent vis-à-vis des œuvres littéraires sauf à les considérer comme des objets à part entière de la sociologie. Aussi éparses et rares soient-elles, les références littéraires de Durkheim permettent en particulier d’éclairer l'ambivalence de sa sociologie, tantôt explicative, tantôt compréhensive.