Conférence de Dissensus sur la Récidive - Exercices Critiques sur une Production de Vérité

Conférence organisée par Bernard E. Harcourt (University of Chicago) and Pierrette Poncela (Université Paris Ouest Nanterre).

Le 14 février 2013 à 9:30 au Centre à Paris de l'Université de Chicago, 6 rue Thomas Mann, Paris 13ème.

Alors que les 14 et 15 février prochain siègera le jury de consensus, émanation d’une « conférence de consensus sur la prévention de la récidive », organisée par le Ministère de la Justice, nous avons choisi de nous réunir pour une « conférence de dissensus » consistant en des exercices critiques portant sur une politique pénale et législative au moment même où elle se construit.

Il s’agit moins de manifester une opposition qu’une liberté. Nous ne prétendons pas être experts en « récidive ». Nous n’entendons pas délivrer une méthode ou un modèle, voire plusieurs, tendant à évaluer les « risques de récidive » et à prévenir la « récidive ».

Nous entendons plutôt questionner l’appel à des expertises sur un objet évanescent qui fut de tout temps un simple mais insaisissable instrument de gouvernement.  Nous entendons questionner ce qu’il en est de cette forme de production d’expertises en « récidive » et de ses effets, ce qu’elle implique de pré-requis en termes de construction sociale de la délinquance et d’usages sociaux de la notion de « récidive » et dans quel type de rationalité politique elle s’inscrit.

Nous voudrions en dégager, d’une part les effets de véridiction (ce qu’il en résulte pour les jeux du vrai et du faux dans le champ du savoir) ; d’autre part les effets de juridiction (ce qu’il en résulte sur les institutions, les pratiques des professionnels). Nous mettrons aussi à l’épreuve les effets induits par toute prévention de la « récidive » fondée sur l’évaluation, en particulier actuarielle, à la fois sur la conception même du sujet éthique et sur les processus de décision ordonnés à la prédiction.