Colloque International - Littérature et Théologie Autour de Valère Novarina

Vendredi 15 mars 2013 - Université Paris Diderot, salle Pierre Albouy, Grands Moulins, 5 rue Thomas Mann, Paris 13ème.

Samedi 16 mars 2013 - Université Paris IV - Sorbonne, amphithéâtre Quinet, 46 rue Saint-Jacques, Paris 5ème.

Qu'il métamorphose Louis de Funès en rabbin ou collecte des centaines de définitions de Dieu, qu'il cite les Pères de l'Église ou traduise le livre d'Amos, Valère Novarina ne cesse d’ouvrir son œuvre au discours des mystiques et des théologiens. Cet usage de la théologie ne se limite pas à des emplois parodiques : le détournement, fût-il comique, est une manière d'explorer positivement un corpus qui forme une marge vivifiante de la littérature, un buisson ardent où collaborent l’invention poétique et l’audace spéculative. Chez Novarina, la théologie participe de plein droit au questionnement sur le théâtre et la littérature. N’y a-t-il pas dans la théologie les éléments adéquats pour dire l’expérience littéraire ? L’œuvre de Novarina est-elle en quelque manière une théologie ?

Comité Scientifique: Olivier Dubouclez (Paris IV - Sorbonne), Denis Guénoun (Paris IV - Sorbonne), Evelyne Grossman (Paris Diderot) et Alison James (University of Chicago).